Iconomie

Icône

Les faits de société à travers le prisme de l'économie…

L’or va-t-il encore grimper?

Voici l’analyse de Bill Bonner

Or, dollar et différentiel de taux meurtrier
Bill Bonner

Le dollar n’est plus ce qu’il était…
Pourquoi donc ?

Parce que ce n’est que du papier !

Signe des temps qui changent, dans le Wall Street Journal de mercredi, un éditorialiste suggérait que les Etats-Unis reviennent à l’étalon-or !

Le marché de l’or anticipe une explosion du système monétaire mondial
L’or est à des sommets — tandis que les actions stagnent sur 11 ans.

Aujourd’hui, l’or grimpe à l’annonce de bonnes nouvelles, comme des mauvaises.

De l’inflation ? L’or grimpe.

De la déflation ? L’or grimpe.

Les actions montent… l’or grimpe plus encore.

Lorsque les actions baissent, l’or grimpe malgré tout.

Pourquoi ?

Parce que le marché de l’or anticipe une explosion du système monétaire mondial.

Nous aussi !

Mêmes problèmes, même combat
Nous avons déjà vu ce qui se passe quand un petit pays accumule trop de dette : les investisseurs s’inquiètent. Les taux d’intérêt grimpent. Le pays ne peut plus emprunter pour couvrir ses déficits… ou payer ses prêts passés. Un désastre.

Mais la situation de la Grèce n’est pas très différente de la situation dans des dizaines d’autres pays — dont le Portugal, l’Espagne, l’Italie, la Grande-Bretagne, la France et…

Les Etats-Unis sont eux aussi, dans le même bourbier
Le pays est déjà si endetté que même si l’on taxait 100% des revenus des Américains, les recettes engendrées ne suffiraient pas à couvrir le déficit. Et même si l’on réduisait de 100% le budget du Pentagone, on serait toujours en déficit.

Il faudrait un acte de courage politique remarquable et beaucoup de discipline pour remettre les Etats-Unis sur la voie des finances saines.

Nous ne voyons rien de tel se produire.

Nous voyons plutôt plus de déficits…

Si les taux d’intérêt grimpent plus vite que le taux de croissance…
La dette publique des Etats-Unis frôle les 100% du PIB. La Grèce en est à 120% du PIB… bientôt 150%.

Lorsque la dette atteint 100% du PIB, l’économie doit croître au même rythme (au moins !) que le taux d’intérêt de la dette — sans quoi cette dernière pèsera de plus en plus lourd dans le budget de l’Etat et l’étouffera (hausse du service de la dette).

Si l’on payait 5% d’intérêt sur la dette… et si la croissance du PIB était de 5%… on consacrerait toute la croissance additionnelle à rembourser les intérêts sur la dette. On ferait alors du surplace, mais au moins la situation ne s’aggraverait pas.

Mais si la croissance est plus faible que les taux d’intérêt…

Justement, cas pratique :
Aux dernières nouvelles, la croissance américaine était de 3,2%… probablement en déclin (et nous laisserons de côté la question de savoir si cette croissance est réelle ou fictive).

Or les coûts d’emprunt de long terme se dirigent vers les 5%.

Un différentiel de taux qui jouera en défaveur du budget américain déjà bien lourd et de plus en plus au fur et à mesure que les taux d’intérêt remonteront.

Or ils remonteront à mesure que les investisseurs perdront progressivement confiance dans la capacité des Etats-Unis de payer… ainsi que dans leur volonté (ou capacité) d’empêcher le dollar de chuter…

Le point de non retour est déjà derrière nous
Il est probablement déjà trop tard.

Nous avons probablement déjà dépassé le point de non-retour, comme le soutiennent les économistes Rogoff et Reinhart.

Selon nous, les Etats-Unis pourraient sauver leur peau s’ils faisaient un effort extraordinaire pour la réduction budgétaire.

Ceci dit, nous n’attendrons pas qu’ils passent à l’action les bras croisés.

A la place, nous allons acheter plus d’or.

Publicités

Classé dans:Infos éco, , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Billets précédents

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 9 autres abonnés

Partagez les articles que vous aimez!

http://www.wikio.fr

Encore un site d’économie ?

Les économistes sont restés dans leur tour d’ivoire depuis trop longtemps, au point qu’aujourd’hui ils sont accusés de tous les maux et ne trouvent plus de place pour s’expliquer. Trop abstraite, trop complexe, incapable d’expliquer les phénomènes actuels, voilà la conception qu’a l’individu lambda de l’économie. Ce blog a pour but de réconcilier cette discipline simple, vivante et intuitive avec ceux qui s’interrogent sur les problèmes que posent nos économies globalisées. Ici, pas de mathématiques, pas de grands discours ni de suites incompréhensibles de statistiques. Nous ramenons l’économie dans la réalité qu’elle n’aurait jamais du quitter…
%d blogueurs aiment cette page :