Iconomie

Icône

Les faits de société à travers le prisme de l'économie…

Dégradation de la Grèce et non réaction des marchés ?!

Alors que Moody’s  dégradait de 4 crans la note de la Grèce et classait les emprunts de l’Etat dans la catégorie « spéculative », les marchés n’ont pas réagi aussi violemment qu’on pouvait s’y attendre. La bourse de Paris est stable (+0,43%) et l’euro est lentement remonté (1,2193) après sa baisse ce matin. Alors pourquoi personne ne semble inquiet de cette dégradation ? Les méchants spéculateurs seraient-ils devenus sages ? Peut-être sont-ce les agences de notation qui ont perdu toutes crédibilité ?

Une communication publique efficace

En réalité, la raison de la faible réaction des marchés est double. Tout d’abord, et il faut l’admettre quand c’est le cas, la communication des gouvernants européens s’est avérée payante. En insistant sur la particularité grecque, ils ont montré que le risque de faillite des autres Etats n’était pas de la même ampleur. De ce fait, ils ont ramené de la confiance sur les marchés financiers. Mais justement, si les marchés sont en confiance et qu’une note est dégradée, cela devrait causer un cataclysme ! Alors quoi ?

Une réciprocité de l’information

L’absence de réaction des marchés n’est pas surprenante à condition de bien comprendre une chose essentielle : la relation entre investisseurs et agences de notation n’est pas à sens unique mais réciproque. Ainsi lorsqu’une agence dégrade une note, les investisseurs réagissent mais l’inverse est aussi vrai. Lorsque les investisseurs ont des doutes sur le risque de leurs placements, ils demandent des taux plus élevés en guise de garantie – ce qui s’est passé dans le cas des bonds grecs – et voyant la situation se dégrader les agences modifient leur note.

Il est donc normal que la chute attendue ne soit pas arrivée, car en réalité elle a déjà eu lieu il y a plusieurs semaines ! Ce phénomène n’est pas rare et doit nous rappeler le rôle premier des agences de notations tant décriées – et à juste titre parfois – qui n’est autres qu’informer l’ensemble des investisseurs sur les tendances du marché et non de créer ces tendances…

Publicités

Classé dans:Ce qu’on ne voit pas…, Infos éco, , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Billets précédents

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 7 autres abonnés

Partagez les articles que vous aimez!

http://www.wikio.fr

Encore un site d’économie ?

Les économistes sont restés dans leur tour d’ivoire depuis trop longtemps, au point qu’aujourd’hui ils sont accusés de tous les maux et ne trouvent plus de place pour s’expliquer. Trop abstraite, trop complexe, incapable d’expliquer les phénomènes actuels, voilà la conception qu’a l’individu lambda de l’économie. Ce blog a pour but de réconcilier cette discipline simple, vivante et intuitive avec ceux qui s’interrogent sur les problèmes que posent nos économies globalisées. Ici, pas de mathématiques, pas de grands discours ni de suites incompréhensibles de statistiques. Nous ramenons l’économie dans la réalité qu’elle n’aurait jamais du quitter…
%d blogueurs aiment cette page :